Postes

A l’instar du secteur des communications électroniques, le secteur postal est un secteur important de l’économie nationale, réglementé désormais par la loi n° 10-2009 du 25 novembre 2009.

Le vide juridique, qui a longtemps caractérisé le marché postal congolais, a favorisé l'émergence de plusieurs opérateurs et prestataires de services exerçant, à titre informel pour la plupart, au côté de la Société des Postes et de l'Epargne du Congo (SOPECO).
Au terme du recensement effectué par la Direction de la Régulation Postale de l’ARPCE, dans la période du 02 au 22 février 2011 dans les villes de Dolisie, Pointe-Noire et Brazzaville, une liste, non exhaustive, des opérateurs privés postaux a été constituée.
Ainsi, à ce jour, le secteur compte, en plus de l’opérateur postal public (la Société des postes et de l’épargne du Congo-SOPECO), 46 opérateurs postaux privés recensés.

Pour mémoire, notons que le marché postal congolais a connu une libéralisation de fait en 1987, avec l'installation de la société DHL CONGO.
En ce qui concerne la SOPECO, aujourd’hui celle-ci ne dispose plus que d'un réseau constitué de 37 bureaux de poste, essentiellement concentrés dans les grandes villes du pays.

En effet, des 111 établissements postaux que comptait son réseau avant les troubles socio-politiques  du 5 juin 1997, il n'en reste plus que 45 qui sont fonctionnels, parmi lesquels 18 à Brazzaville et 7 à Pointe-Noire.

Retour en haut