Mercredi, 05 Avril 2017 12:06

Services postaux : Plus de 650 millions de francs CFA générés au 4ème trimestre de 2016

L'année 2016 s'est achevée sur une note positive pour le secteur postal en République du Congo. L'analyse faite du Rapport du quatrième trimestre 2016 de l'ARPCE révèle que la vitalité des services postaux dans cette période s'est traduite par une augmentation globale du trafic de l'ordre de plus de 10% et des revenus évalués à 657 458 278 de francs CFA.

Par rapport au même trimestre de l'an 2015, ce chiffre d'affaires a connu une nette augmentation de 37,76%. Une prouesse qu'il convient d'inscrire à l'actif du travail de structuration de ce secteur stratégique, effectué par l'Agence de Régulation des Postes et des Communications Électroniques.

Selon ce même rapport, l'opérateur DHL International a réalisé une hausse de plus de 100% de trafic tandis qu'on a observé une diminution de plus de 50% chez l'opérateur SPEED UP. DHL demeure donc leader, avec 79,55% des parts de marché, et il est suivi de loin par GX INTERNATIONAL avec 7,86%. Quant à l'opérateur privé INTEGRAL SERVICES, il est au bas du tableau avec 0,01%.

Le Régulateur souligne aussi que le chiffre d'affaires du trafic en international représente 88,28% des recettes globales du secteur postal et les 11,72% restants représentent le coût généré en national.

Notons qu'en dehors la Société des Postes et de l'Epargne du Congo, (SOPECO), l'opérateur public, le paysage postal congolais compte 14 structures privées, toutes en conformité avec les textes et règlements en vigueur dans ce secteur. Au cours du trimestre analysé dans ce rapport de l'ARPCE, ces opérateurs ont acheminé plus 27 860 envois postaux, tous services confondus, sur l'ensemble du territoire, contre un peu plus de 22 842 envois en 2015.

Il y est indiqué par ailleurs, qu'en ce qui concerne le personnel qui évolue dans ce secteur, les opérateurs postaux privés, avec 52 agences répandues dans les principales villes du pays, ont employé au total 197 agents dont 133 hommes et 64 femmes.

Retour en haut